Marseille Métropole Audacieuse, un tournant historique pour Marseille et sa Métropole

illustration pour actualité.jpg

Pendant trois mois, les citoyens pourront, via une plateforme dédiée ou par courrier, apporter leurs contributions à ce travail de réflexion axé sur des thématiques essentielles comme les transports, l’espace public, la sécurité, la culture, l’emploi, la transition écologique, les nouvelles technologies ou l’économie.

Pour enrichir et encadrer les débats, Martine Vassal a désigné cinq référents, experts en leur domaine, qui piloteront 25 groupes de travail aux multiples objectifs : répondre aux attentes des concitoyens, renforcer la place de Marseille et de sa métropole à l’échelle locale et internationale mais aussi rendre le territoire plus attractif.

Des experts et la société civile au service du territoire

Après 40 ans passés dans les plus hautes sphères de la Gendarmerie Nationale, le Général David Galtier mettra son expérience à profit pour piloter un comité de réflexion dédié aux transports, à la sécurité et aux espaces publics. « Nos concitoyens aspirent à la tranquillité et à une meilleure qualité de vie. Nous devons réaliser un indispensable diagnostic en matière d’urbanisme, de voierie et de mobilité dans un espace public apaisé » a-t-il détaillé.

Animé par Caroline Battilana, Présidente de l’association « Les amis d’Emilie » qui offre soutien et répit aux familles d’enfants en situation de handicap, le pôle solidarités, action sociale et handicap devra répondre, lui, à des problématiques de taille en matière d’inclusion, de sport, d’éducation ou encore d’accessibilité.

Côté économie et attractivité du territoire, la tâche a été confiée à Johan Bencivenga, Président de l’Union patronale des Bouches-du-Rhône, « résolument optimiste » quant au potentiel de Marseille et de la Métropole en matière d’emploi, d’entreprenariat et de développement : « La place de l’entreprise est particulièrement importante. C’est notre rôle de proposer un changement d’ère à la hauteur de ce territoire ».

Plus de 300 représentants de la société civile étaient réunis pour le lancement de Marseille Métropole Audacieuse. 

Une réflexion transversale et intelligente

Pour que l’ensemble de ces projets puisse voir le jour, l’universitaire Robert Fouchet aura la charge d’en étudier la « faisabilité » grâce à ses connaissances administratives et fiscales. Il mènera avec ses équipes une réflexion transversale relative à la gouvernance pour étudier avec rigueur chaque proposition. Une gestion économique exigeante qui permettra de « préserver l’intérêt général » et agir en toute transparence.

Après ce temps consacré à l’échange et à la concertation, les idées de chacun seront mises en commun et étudiées pour élaborer un document clair, concis et synthétique.

D’ici le mois de septembre, « nous organiserons une restitution pertinente. Elle posera les principes nécessaires à la construction d’un territoire attractif. Marseille et la Métropole sont à un tournant historique », a conclu Martine Vassal.